Reconnaissance GTHA gravel

Grande Traversée des Hautes Alpes en gravel

Profitant d’un créneau météo très favorable, je suis parti en reconnaissance de la partie sud de la GTHA gravel. J’ai pu rouler en intégralité le parcours du km 242 au km 533.

C’est du gravel très très classe et ça passe sans problème.

Premiers constats et premières modifs

Sincèrement, je ne m’attendais pas à un voyage aussi dépaysant et aussi beau.

Je dis voyage, car réellement c’en est un. Pourtant, les paysages du département me sont plutôt familiers, mais là je les ai redécouvert.

On passe d’une vallée à une autre par tout un réseau de pistes en balcon qui offrent des points de vues à couper le souffle. Je ne parle même pas de tous les lieux de bivouacs de rêve que l’on croise tout au long de ce tronçon.

Modifs

Sur l’ensemble de cette partie de la GTHA gravel, je n’ai apporté qu’une seule modification par rapport au tracé initial.

La modification en question concerne la montée au col de Pontis, qui démarre au Km 474. Au départ, le tracé empruntait une piste pour gagner de l’altitude et rejoindre le col de Pontis par un enchaînement piste-sentier-piste.

En réalité la piste qui s’élève depuis la départementale est d’une raideur et d’une régularité redoutable. Même mon 30/40 n’en est pas venu à bout. Et le sentier qui s’en suit est encore plus atroce. Trop de poussage!

Ce sera donc une montée par la route, pour rejoindre le col de Pontis, avant de retrouver des excellentes pistes forestières.

Ensuite, j’ai fait seulement des petites modifs dans des traversées de villages, pour rendre le tracé plus fluide.

Bug

A noter aussi sur le tracé openrunner il y a un petit bug au km 457. Je n’arrive pas à forcer openrunnner à passer par les tunnels de l’ancienne voies ferrée. Pourtant c’est bien par là. Donc au km 457 c’est tout droit dans les tunnels, il ne faut pas suivre la trace qui fait un détour par la départementale 900. A partir du Km 472 on peut reprendre le suivie de la trace openrunner.

Fin du parcours

Ma reconnaissance s’est achevée au Km 533. En ce qui concerne la fin et le passage dans le tunnel du Parpaillon, il s’agit d’un parcours que j’ai déjà parcouru plusieurs fois et qui passe sans problème en gravel.

Et la suite...

En conclusion de cette reconnaissance de cette GTHA gravel, j’ai pu valider un bonne partie du parcours et il ne reste qu’un petit tiers à tester.

J’avait déjà eu l’occasion de rouler sur les portions entre le départ et le Km 42 et entre les Km 172 et 242. Autant dire que c’est du très beau gravel aussi.

La prochaine recco devrait me permettre de tester le parcours entre le km 42 et le km 174. Il ne restera ensuite qu’à fixer une date pour un tout prochain départ groupé…

Et je me disais en roulant ce week end que le nom “Traversée”, n’est pas du tout approprié pour ce parcours. Il s’agit plutôt du Grand Tour des Hautes Alpes en Gravel : GTHA Gravel!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.